Planification et gestion de la mobilité > Réseaux de transports et intermodalité

Quelles installations déterminent la capacité effective de l’aéroport ?

Maître d'ouvrage
Fichier PDF :

L’évolution rapide et constante du marché aérien, que ce soit au niveau des volumes de trafic, des liaisons offertes, des stratégies économiques des compagnies, des accords internationaux et réglementations, des services et des standards de qualité, implique pour Genève Aéroport, une adaptation permanente de ses installations.

Afin de mieux planifier son développement, Genève Aéroport souhaite disposer d’un un outil permettant d’apprécier dans quelle mesure la création ou modification d’une installation influence la capacité globale de l’Aéroport.

L’objectif est de répondre principalement à deux questions générales :

  • quelles sont les capacités actuelles réelles des différentes infrastructures composant l’aéroport ?
  • quelles sont, parmi ces infrastructures, celles dont le dimensionnement conditionne la capacité d’ensemble de l’aéroport ?

A cet effet, une étude a été mandatée en vue de développer une méthodologie d’analyse des capacités pour une trentaine d’installations aéroportuaires, liées aux modes d’accès, aux terminaux, au tri des bagages, à la sûreté, au tarmac et à la piste.

L’étude réalisée par RR&A a consisté à :

  • appréhender le fonctionnement de l’aéroport au travers d’interviews et de visites,
  • identifier les installations à investiguer et les composantes déterminant la capacité,
  • réunir les données disponibles et déterminer les valeurs de capacité pertinentes,
  • définir des unités de mesures communes pour permettre les comparaisons,
  • évaluer et comparer la capacité de l’ensemble des installations,
  • identifier les installations dimensionnantes pour l’activité aéroportuaire,
  • cerner la nature des limites de capacité et tester la sensibilité des résultats,
  • apprécier les marges d’action de Genève Aéroport pour l’optimisation de la capacité.

L’étude a, entre autres, permis de souligner l’importance des modalités de gestion dans la capacité effective de plusieurs installations clés (p. ex. rôle des politiques commerciales, du personnel mobilisé, des consignes, des standards).