capture-decran-2017-08-11-a-12-57-09

Réseaux de transports et intermodalité

Le transport public évolue. De plus en plus, la mobilité est plurielle. Les projets de transports publics doivent se penser au travers d’une logique réseaux comme une composante des offres de mobilité, avec lesquelles ils sont appelés à s’articuler. Ils doivent s’intégrer à un véritable concept de la mobilité.

Les développements technologiques permettent d’imaginer des véhicules s’intégrant mieux dans l’environnement urbain (réduction des nuisances et pollutions), mais aussi des solutions de desserte plus souples et interactives pour tenir compte de la diversité des besoins des clients.

Dans cette logique, le bus ne doit plus être traité comme un transport de 3ème classe mais bénéficier d’un soin plus comparable à celui que l’on donne aux transports publics considérés plus « nobles » (train, tramway, métro, …), que ce soit en terme de qualité et de confort, de performance et de fiabilité, d’intégration urbaine.

Pour autant, avec la place majeure prise par les transports publics, le développement d’infrastructures lourdes et capacitaires reste plus que jamais un défi, qui requiert des solutions créatives et audacieuses, mais aussi une compréhension réaliste des possibilités et des marges d’actions.

Projets en rapport avec ce domaine d'activité